Rhinoplastie : comment remodeler la pointe du nez ?

Lors d’une rhinoplastie, il est souvent nécessaire de remodeler la pointe du nez, en complément d’une correction d’une bosse ou d’une déviation. En effet, c’est l’harmonie entre la pointe et l’arête nasale qui détermine l’esthétique de l’ensemble du nez et l’équilibre du visage.

Lorsque la pointe du nez est trop volumineuse ou trop ronde, le chirurgien va d’abord diminuer les cartilages du nez en en retirant une petite partie. Il va ensuite surtout remodeler les cartilages par des microsutures avec du fil chirurgical résorbable. La pointe du nez “idéale” va prendre l’aspect d’un losange, de même largeur que l’arête nasale. Cette forme est appelée “pointe de diamant”.

 

1/ Les cartilages de la pointe du nez -cartilages alaire en bleu- sont trop volumineux. Il peuvent être modifiés par voie fermée ( sans cicatrice ) ou par voie ouverte, selon les cas.

 

 

 

 

2/ Le volume des cartilages est diminué, en retirant une bandelette de 2 à 5 mm. Ils deviennent donc plus fins. Ils doivent être rapprochés pour créer l’affinement la pointe.

 

 

 

 

3/ Les microsutures au fil résorbable permettent de créer une nouvelle forme. Le chirurgien réalise cette étape avec un système d’amplification de lumière et des optiques grossissante. La précision du geste est d’un demi-millimètre.

 

 

 

 

4/ L’aspect final est bien celui d’un “papillon” parfaitement symétrique. Cette forme garantit un aspect à la fois harmonieux et naturel de la pointe du nez.

Les principes de rhinoplastie esthétique dans son ensemble sont par ailleurs rappelés sur la page “rhinoplastie esthétique” du site.

Partager cet article :
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.