Votre rhinoplastie

Votre rhinoplastie en pratique

Focus Rhinoplastie et Covid 19

A retrouver sur mon blog

Avant la rhinoplastie : consignes et traitements

Vous devez interrompre impérativement le tabac au minimum un mois avant la rhinoplastie. Le vapotage et l’utilisation de patchs à la nicotine doivent être réduits au minimum.

De même, la prise des médicaments suivants est contre-indiquée 10 jours avant l’intervention : aspirine, anti-inflammatoires tels qu’ibuprofène (Advil), kétoprofène. Il faut également éviter les compléments alimentaires : vitamines, gingko biloba.

Par ailleurs, vous devez éviter la prise des aliments qui fluidifient le sang une semaine avant la rhinoplastie. Ne pas consommer : thé vert, ail, oignon, épinard, asperge, chou, gingembre.

Je vous remettrai une ordonnance avec trois traitements à prendre avant l’opération. Une pommade désinfectante nasale à appliquer à l’intérieur des narines dans les cinq jours avant l’intervention. Deux comprimés d’un traitement diminuant les saignements, à prendre la veille au soir ou le matin de l’opération. Un spray pour décongestionner le nez à pulvériser 1/2 heure avant l’intervention.

 

Avant la rhinoplastie : consultations et bilans

Votre intervention se déroulera sous anesthésie générale. Vous devez consulter le médecin anesthésiste dans le mois précédant l’intervention, et au plus tard 48 heures avant. Il vous prescrira une prise de sang si besoin. Il faudra apporter les résultats le jour de la rhinoplastie.

De plus, je devrai également vous revoir en consultation une quinzaine de jour avant la rhinoplastie pour valider le projet chirurgical. Nous rediscuterons des simulations numériques faites à la première consultation. Nous choisirons ensemble le projet qui permettra d’obtenir le meilleur résultat.

Je pourrai répondre à vos questions relatives à l’opération. Dans tous les cas, je vous conseille de relire la page d’information générale de mon site et la page « questions fréquentes ».

L’hospitalisation en pratique

L’intervention aura lieu le plus souvent, soit à la Clinique Alleray-Labrouste à Paris, soit à l’Hôpital Privé Jacques Cartier à Massy.

L’opération peut avoir lieu en chirurgie ambulatoire. L’entrée se fait le matin à 7h et l’intervention a lieu dans la matinée. La sortie se fait le soir même entre 18h et 20h.

L’opération peut aussi avoir lieu en hospitalisation de 24 heures. Dans ce cas votre admission a lieu le matin même entre 10h et 11h. L’intervention a alors lieu l’après-midi.  Vous sortirez de la clinique le lendemain vers 11h.

Premiers jours après l’intervention

Il faut savoir que nous utilisons un produit d’anesthésie locale en complément de l’anesthésie générale, pendant la rhinoplastie. Ce produit va continuer à agir plusieurs heures après le réveil de l’anesthésie générale.

En conséquence, il n’y a aucune douleur au réveil et ce, pendant plusieurs heures. Ensuite, une sensation de congestion forte va apparaître autour du visage, comme lorsqu’on a un gros rhume ou une sinusite. Cet inconfort dure environ cinq jours.

Le gonflement autour des yeux débute le lendemain de l’intervention et dure jusqu’au 5ème jour. Les ecchymoses (bleus) autour des yeux peuvent persister jusqu’au dixième jour. Ceci varie selon le type de peau et l’importance du travail réalisé sur la région supérieure osseuse du nez.

Pour anticiper les soins post-opératoires, je vous remettrai à la seconde consultation, une ordonnance avec les traitements à suivre après la rhinoplastie.

Elle comporte un traitement antibiotique, un traitement antalgique -paracétamol et anti-inflammatoires-,  un médicament protecteur de l’estomac. Il est prescrit également un antalgique plus puissant à base de codéine, à utiliser uniquement en cas de douleurs fortes, ce qui est rare.

Les soins post opératoires sont très simples. Le lendemain, vous débuterez des lavages de nez avec des petites dosettes de sérum physiologique. Ceci permettra d’évacuer les sécrétions du nez. Pour ce faire, l’idéal est de se placer au dessus d’un lavabo tête en arrière, d’envoyer le contenu de la dosette dans chaque narine, puis de se pencher vers l’avant en soufflant par le nez.

Vous pourrez dormir en position semi-assise les premiers jours pour diminuer le gonflement des yeux. De plus, on peut appliquer des poches de glace autour des yeux pour faciliter la décongestion.

Votre respiration par le nez sera difficile. Néanmoins le nez ne sera pas complètement bloqué car je n’utilise pas de mèches.

Vous aurez un rendez-vous post-opératoire pour le retrait de l’attelle extérieur en résine et des attelles en silicone à l’intérieur du nez. Il aura lieu 7 à 10 jours après l’intervention. Je serai joignable par e-mail pour toute question après l’intervention.

Une semaine après la rhinoplastie

Les patients opérés par voie ouverte, c’est à dire avec une petite cicatrice sur la collumelle (petite zone de peau séparant les deux narines doivent appliquer une pommade cicatrisante et anti UV deux fois par jour pendant un mois (Cicabio SPF 50 +).  Il faudra protéger cette cicatrice du soleil pendant un an avec la même pommade.

Dans les suites de rhinoplastie secondaire (nez déjà opéré une première fois) ou quand la peau est épaisse, il est très utile de réaliser un « taping » de la peau du nez pour diminuer l’oedème après l’intervention.

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour ce faire, on applique du sparadrap hypoallergénique de part et d’autre de la pointe du nez. Le soin est à réaliser chaque soir pour éviter l’oedème, qui survient principalement pendant la nuit. Le taping du nez peut être débuté 15 jours après l’intervention et poursuivi chaque nuit pendant un à trois mois, selon l’importance de l’oedème.

Il faut se procurer en pharmacie du sparadrap hypoallergénique de marque Micropore de 3 cm de largeur et en découper des fragments de 10 cm environ. C’est le sparadrap que je vous ai prescrit sur l’ordonnance post-opératoire, et qui sert à maintenir la compresse sous le nez pendant la première semaine.

Le sparadrap est à appliquer assez fermement sur la peau, un centimètre au dessus de la pointe du nez. Il faut le retirer très doucement le lendemain matin sans étirer la peau. Lorsque la zone située sous la pointe du nez est également gonflée par l’oedème, on peut aussi appliquer une bandelette sous la pointe du nez et pincer légèrement le sparadrap pour l’ajuster sur la peau. Le plus souvent

Pour retirer le taping le lendemain matin après l’avoir appliqué la nuit, le plus simple est de le laisser se décoller progressivement lorsque l’on prend sa douche. En effet , il ne faut absolument pas étirer la peau du nez en le retirant.

Pour voir le taping en vidéo, cliquer ici.

Par ailleurs, je vous suivrai en consultation pendant toute l’année qui suivra la rhinoplastie. Le bilan final du résultat sera apprécier un an après l’intervention.